RELAXES - STUPEFIANTS

Découvrez quelques-uns des jugements de relaxe obtenus par Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, dans des affaires relatives aux infractions à la législation sur les stupéfiants. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Bobigny pour trafic de cannabis en récidive, il encourait jusqu'à 20 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat en droit pénal à Paris, a obtenu sa relaxe au bénéfice du doute. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Bobigny pour trafic de cannabis en récidive, il risquait jusqu'à 20 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe en raison d'un vice de procédure. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Bobigny pour détention de plusieurs kilos de cannabis, il encourait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe en prouvant son innocence. 

Convoqué devant le Tribunal Correctionnel de Pontoise pour être jugé sur des faits de détention d'ecstasy, il encourait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat en droit pénal à Paris, a obtenu sa relaxe en raison d'un vice de procédure. 

Convoqué devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour être jugé sur des faits de détention de cannabis, il risquait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe après avoir démontré l'innocence de son client. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Paris pour trafic de cocaïne et d'ecstasy, il encourait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe en apportant la preuve de son innocence. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Bobigny pour trafic de cannabis, il risquait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe après avoir soulevé l'existence d'un vice de procédure. 

Convoqué au Tribunal Correctionnel de Limoges pour être jugé sur des faits de trafic de cocaïne, ecstasy et cannabis en récidive, il encourait une peine de 20 années d'emprisonnement. Suite à la plaidoirie de Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, Le Tribunal a décidé de le relaxer au bénéfice du doute. 

Convoqué devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour être jugé sur des faits de transport et détention de cannabis, il risquait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe faute de preuve suffisante pour le condamner. 

Convoqué devant le Tribunal Correctionnel d'Evry aux fins d'être jugé pour des faits d'importation de cocaïne depuis la Guadeloupe en état de récidive légale, il risquait 20 ans d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat pénaliste, a obtenu sa relaxe en raison d'un vice de procédure. 

Jugé en comparution immédiate au Tribunal Correctionnel de Bobigny pour avoir essayé d'introduire des colis contenant du cannabis au sein de la prison de Villepinte, il risquait 1 an d'emprisonnement. Maitre Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe.