RELAXES - VOLS

Découvrez quelques-uns des jugements de relaxe obtenus par Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, dans des affaires de vols. 

Renvoyé devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour avoir commis un recel de véhicules volés, il encourait jusqu'à 5 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialiste en droit pénal, a obtenu sa relaxe au bénéfice du doute. 

Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour recel de voitures et motos volées, il encourait jusqu'à 5 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialiste en droit pénal, a obtenu sa relaxe faute pour le Tribunal de pouvoir prouver sa culpabilité. 

Jugé devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour avoir vandalisé le véhicule de sa compagne, il encourait jusqu'à 2 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialisé en droit pénal, a obtenu sa relaxe au bénéfice du doute. 

Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Paris pour avoir commis des vols en réunion dans une boite de nuit parisienne, il encourait jusqu'à 5 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialisé en droit pénal, a obtenu sa relaxe en raison de l'insuffisance des éléments à charge. 

Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Créteil pour avoir commis un vol avec violences au domicile d'un chef d'entreprise qu'il avait préalablement pris en filature, il encourait 7 ans d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialisé en droit pénal, a obtenu sa relaxe. 

Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Bobigny pour avoir commis un vol avec violences en réunion et en récidive, il risquait une peine de 14 ans d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe après avoir démontré son innocence.  

Renvoyé devant le Tribunal Correctionnel de Nanterre pour avoir volé la montre de marque Breitling d'une jeune femme lors d'un rendez-vous amoureux, il encourait jusqu'à 3 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialiste du droit pénal, a obtenu sa relaxe faute de preuve. 

Jugé en comparution immédiate devant le Tribunal Correctionnel de Nanterre pour avoir volé un scooter avec l'aide de complices et en commettant des violences, le tout en récidive, il encourait 14 ans d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat spécialiste du droit pénal, a soulevé un vice de procédure et a ainsi obtenu sa relaxe. 

Jugé devant la Cour d'Appel de Versailles pour avoir organisé le braquage d'un fourgon dans les Yvelines, en récidive, il encourait 20 années d'emprisonnement. Maître Knafou, avocat pénaliste à Paris, a obtenu sa relaxe au bénéfice du doute.